Piqûre de vive (poisson): attention danger

La semaine dernière, la presse néerlandophone relatait un fait-divers rare sur nos plages. En effet, une dame de 55 ans, venant d'Anvers, fut admise aux urgences de l'hôpital de Knokke pour une piqûre de vive (petit poisson). Décryptage...

"La vive est un poisson très commun mesurant une dizaine de centimètres et vivant enfoui dans le sable ou la vase. Seule la tête, possédant les glandes à venin, dépasse du sol. La piqûre de vive provoque une douleur violente", explique le Dr. Olivier Namy, dans un article paru en 2017 dans Futura. "Les épines érectiles de la vive sont très acérées et sont notamment capables de percer les gants ou les chaussures. La piqûre de vive provoque une douleur extrêmement intense pouvant s'accompagner de vertiges. Un œdème se forme rapidement au point de piqûre." 

Que faire en cas de piqûre?

La solution la plus radicale serait de plonger le membre piqué dans de l'eau la plus chaude possible (en effet, le venin est thermolabile à 50°C), sans toutefois vous brûler. Cela aura pour effet de calmer la douleur. Il faut, bien entendu, bien nettoyer la plaie et la désinfecter. Dans certains cas, assez rares toutefois, il faudra alors recourir à une injection d'adrénaline qui permettra de réduire la diffusion du venin.

Comme ces poissons aiment le sable chaud, ou la vase d'ailleurs, et qu'ils enfouissent leur corps jusqu'à la tête ( c'est sur cette dernière que se trouvent les glandes à venin), il est très difficile de les voir. Donc prudence et vigilance lorsque vous vous promenez le long de la plage, surtout dans les trous, dans le sable, remplis d'eau laissée par la marée. Néanmoins, ces piqûres sont assez rares.

Photo source: © Hans Hillewaert, Wikimedia Commons

Catégories : Divers Imprimer Lien permanent 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel